Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2008-05-23T16:23:00+02:00

CONSEIL DES SINISTRES.

Publié par Marge

Aujourd'hui Dimanche réunion au sommet des Cieux, Conseil des sinistres.
La Sainte Trinité la Vierge les apôtres et tout les Saints sont assis autour de la grande table.


Dieu : « Mes humbles serviteurs, je vous ai réuni en catastrophe. Merci de vous être libérés. Merci d'avoir annulé vos RTT et vos congés. Je me vois contraint de décréter l'état d'urgence rien ne va plus sur Terre. Voyez plutôt, Jésus envoie l'image s'il te plait. »

Jésus appuie sur un bouton alors apparaît le monde entier et des millions de lumières rouges clignotent sur tous les continents, dans tous les pays.

Commentaire de Jésus : « C'est la débâcle, la misère, la catastrophe, nous devons agir au plus vite. Satan a pris la main sur Terre, de plus avec l'ouverture à la concurrence mondiale, les hommes se battent pour leur Dieux respectifs. Nous perdons des parts de Marché. »

L'apôtre Jean interrompant Jésus et s'adressant à Dieu : « Mais Dieu tout cela n'est pas nouveau, nous le savons ! Nous manquons de moyens. Il faut débloquer des budgets, réformer durement, faire de sérieuses économies. Ne pourrait-on pas vendre toutes vos résidences secondaires de par le monde, où vous n'allez jamais ? Toutes ces cathédrales, basiliques, églises, chapelles emplies de richesses et d'or, avec cet argent de la vente nous pourrions faire le bien de l'humanité ! Il faut restreindre le train de vie du Pape et de sa cour qui vivent comme des Rois ! Mieux que vous Seigneur ! »

Dieu interpellé : « Allons Jean ! Supprimer les lieux de prière serait une grave erreur ! Ces pauvres gens prient infiniment mieux sous des voûtes dorées à l'or fin, et peuvent emplir à volonté leurs yeux de trésors et se dire que Dieu est grand ! Je ne veux pas les voir prier à genoux à même la Terre les yeux rivés sur le ciel se serait indécent ! »

La Vierge timidement ose prendre la parole : « Je crains Dieu que notre impuissance, notre immobilisme ne nous fassent perdre des électeurs, euh pardon, des fidèles. Il en résultera une vague de licenciements sans précédent de nos prêtres, curés, bonnes sœurs et voyez-vous le Pape en personne risque d'être déboulonné de son Saint Siège ! Nous avons déjà créé le mécontentement de nos fidèles dont les prières ne peuvent être traitées à cause de la compression de notre personnel. Dieu, nous allons droit à la crise de Foi ! »

Dieu : « Ah ! non pas ça oh là là, non pas ça ! ça fait mal ! »

Saint-Pierre, grave « Et si vous renvoyiez Jésus sur Terre ?

Ne pourrait-il pas de nouveau accomplir des miracles, guérir les malades, multiplier et distribuer le pain, les poissons, le vin ? »

Jésus pour le moins irrité : « Alors là non surtout pas ! je ne suis pas d'accord du tout ! je me suis fait arnaquer une fois on ne m'y reprendra pas ! Tendez leur la joue ils vous filent une baffe, donnez leur la main ils la clouent sur une croix, inclinez la tête ils vous coiffent d'une couronne d'épines. Ah ça non ! Je garde un très mauvais souvenir de ma venue sur Terre ! Et puis mourir une seconde fois et me retrouver emballé dans un drap comme un jambon dans son torchon non merci ! Ce sera sans moi ! De plus je crains que ce fut une boulette de nous manifester sur Terre ! Depuis les hommes n'ont cessé de se battre : croisades, conversions des peuples et tribus, guerres religieuses? le sang a trop coulé et coulera encore ! »

Saint Thomas : « Mais alors je ne vois pas de solution ! Nous ne servons à rien si nous ne pouvons aider ces pauvres hommes. Dieu ne pourriez-vous comme au début de votre carrière déplacer les rivières pour vaincre la sécheresse, détourner les cyclones, aplatir les raz de Marée, calmer les entrailles de la Terre qui tremble, atomiser les déluges de pluie ? »


Dieu se sentant un peu coupable et gêné : « Je crains d'avoir vu trop grand ! Etre le Père de l'Humanité est bien trop lourd à porter. Je ne contrôle plus mes enfants et beaucoup d'entre eux ont de mauvaises fréquentations. Quand j'ai créé le Ciel, la Terre, L'univers et la vie je ne pensais pas que cela deviendrait un tel bazar . Je dois avouer que je me fais vieux très vieux, mes pouvoirs sur Terre semblent anéantis, de plus j'ai la mémoire qui flanche je ne me souviens plus très bien alors... »

Saint Marc effondré « Mon Dieu il n'y a pas une seule chose à faire pour aider les hommes ? » 

Dieu, grave, parlant lentement : « Hélas ! Je le crains oui. Je dois vous faire un aveu : depuis des milliers d'années que je réfléchis à la question, la seule chose que je puisse faire c'est de bien accueillir ces malheureux lorsqu'ils nous rejoindront et leur offrir la joie, le bonheur et la paix dans la vie éternelle auprès de nous, tout près de nous, afin de me faire pardonner de leur vie de souffrances. »


Dieu se redresse et appelle : « Moise ! Envoie un fax au Pape qui répandra ce message sur Terre :

Fidèle ! Aide toi le Ciel t'aidera...plus tard...beaucoup plus tard.


Dieu.»

                                                                                                                                             Marge

Voir les commentaires

2008-05-23T15:24:00+02:00

PENSEE DE SEB (mon fils n°1)

Publié par Marge


"Le blog est le produit de la masturbation psychique (branlette neuronale) de la personne qui se prend le chou et qui laisse une trace persistante de son passage sur la toile, tel un escargot rampant sur le sol..."


Ma conclusion
Je dirais à tous les hommes en train de se masturber tout court de cesser sur le champ, de saisir leur souris avec la main adéquate et leur demanderais de laisser une trace de leur passage sur la toile au lieu de tâches dégueulasses partout.


Ps : n'écrasez plus les escargots qui marchent par terre parski peuvepâ faire autrement. Merci

                                                                                                        Marge

Voir les commentaires

2008-05-17T07:33:00+02:00

LOURDES.MENT PERPLEXE.

Publié par Marge
     Petite virée à Lourdes en Mai avec mon quatre quart (en fait c'est ma moitié qui est beaucoup plus lourd que moi).
Oui je dois vous dire que c'est lui qui a voulu visiter Lourdes et vu que c'est lui qui avait les clés de la voiture donc ... Les sandales du pélerin aux pieds, le numérique à la main, mon léger zeste de foi restant au coeur, l'oeil curieux et critique à la fois (ben oui je ne suis pas une batracienne de bénitier trop de microbes dans l'eau bénite) je suivis donc le mouvement.
     Et là! Et là! Oui là! Que vis-je donc? Je vous le demande?
Le Saint-Tropez des curés en goguette et robes longues, le Club Med des bonnes soeurs casaques blanches ou noires tout voile au vent, le Monaco des machines à sous pour cierges, le Woodstock des malades toutes catégories légers lourds très lourds et des pélerins comme moi espérant ouvrir leur esprit retords au monde mystérieux et impénétrable des Cieux. Amen.
Je remarquais non sans surprise que beaucoup de Saints avaient investi dans l'immobilier. En effet les magasins, les hôtels, les restaurants tous s'appellaient Saint quelquechose. Je ne pus m'empêcher de penser à Saint Pognon le plus connu de tous. Bref pauvre pêcheresse devant l'éternel je partis au bureau de tabac m'acheter un paquet de clopes, et là un instant une idée saugrenue me vint à l'esprit : et s'ils avaient écrit un message religieux sur les paquets de clopes? J'imagine :


Fumer Tue Finissez votre cigarette Dieu vous attend au 1er. Amen

ou bien :


Plus près de Toi mon DIEU avec la cigarette
atteignez le Ciel !



     Reprenant mes esprits et mon paquet de clopes je constate qu'aucun message divin n'y est écrit. Ah quand même ils n'ont pas osé tout de même ! J'entre dans EURO-LOURDES le plus grand parc d'attractions religieuses de France et là ! Et là! Que vis-je, je vous le demande ?
Une pauvre pélerine (je sais pas si ça se dit ?) âgée, fatiguée par le voyage, progressant lentement à pas menus en poussant son charriot devant elle, arrivant péniblement devant la grotte et là horreur ! MEGAPELLE, SCRATCH en direct de la pèlerine aux pieds et sous le nez de la Sainte VIERGE qui n'a pas bougé une oreille, l'oeil imperturbable, l'esprit visiblement ailleurs bref un peu distraite. Mouvement de foule immédiat, des OH ! AH ! KESKI S'PASSE venus de toute part et croyant à un miracle la foule accourt.
Enfin ceux qui peuvent seulement, donc pas beaucoup. Placée depuis le début en arrière plan j'assiste au Ramassé de la pauvre pélerine. Je ne peux m'empêcher de penser que sur ce coup là la VIERGE a légèrement été chafouine. Venir à Lourdes pour manquer de se tuer à la grotte des miracles peut prêter à rire. Pendant ce temps les pélerins qui ont la Foi pensent que c'est un miracle que notre pauvre pélerine ne soit pas blessée gravement, c'est ça la foi !

Aujourd'hui j'imagine notre pélerine de retour au village et croisant sa voisine :
"B'jour Mdame Ledoux! alors c'pélerinage à Lourdes c'tait bien ?"
"Ben voui ma foi ! j'remmène deux bleus aux genoux gros comme des auréoles alors qu'j'aurais ben pu me fracasser la calebasse en tombant aux pieds de la VIERGE. Elle est ben bonne la Vierge toud'même m'dame Lefort !"

Marge

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog