Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2012-12-31T08:23:00+01:00

PILULES DE 3ème et 4ème GENERATION : ATTENTION AUX RISQUES

Publié par Marge

Sophie juge qu'elle était "mal informée sur les risques" de la pilule de 4e génération.

Pilule de 4e génération : ce Noël que Sophie, 21 ans, a failli ne jamais fêter

LE MONDE | 29.12.2012 à 09h52 • Mis à jour le 30.12.2012 à 21h08 Par Pascale Krémer - Rennes, envoyée spéciale

Pour Sophie et ses parents, les fêtes de Noël ont cette année un goût "particulièrement savoureux". Le goût du bonheur qui a failli disparaître, emporté par l'acné, une pilule contraceptive de quatrième génération, un médecin bien léger et le scepticisme général.

Pour se débarrasser de quelques boutons disgracieux, Sophie, 21 ans, étudiante en deuxième année d'école de commerce, à Nantes, consulte le 24 octobre une généraliste de la ville. Elle souhaite prendre la pilule pour la première fois. La généraliste lui prescrit d'emblée la pilule Jasmine des laboratoires Bayer – que la pharmacienne remplacera ensuite par son générique, Convuline, du même laboratoire. Une pilule de quatrième génération qui, comme celles de troisième génération, ne doit jamais être prescrite aux nouvelles utilisatrices en première intention, selon les recommandations répétées de la Haute Autorité de santé – les pilules de seconde génération présentent moins de risques de thrombose (Le Monde du 14 décembre). Lire : Alerte sur la pilule de 3e et 4e génération et  Ces vies brisées par la pilule 

ELLE RACONTE SES ESSOUFFLEMENTS

"La généraliste m'a demandé si j'avais des antécédents, sans préciser de quoi, se souvient l'étudiante. J'ai mentionné des problèmes cardiaques et de cholestérol dans la famille. Elle m'a prescrit une prise de sang. Elle n'a pas parlé de risques de thrombose, de phlébites, des termes que je ne connaissais pas à l'époque. Elle ne m'a pas non plus expliqué qu'il y avait plusieurs générations de pilules, ce que je ne savais même pas..."

Les analyses de sang sont parfaites. Sophie part en vacances à La Réunion avec ses parents. Dix heures d'avion aller, de sublimes et interminables randonnées, dix heures d'avion retour, elle rentre en pleine forme. Pourtant, une semaine plus tard, la voilà qui se sent très essoufflée lorsqu'elle monte les escaliers ou marche rapidement, avec un cœur qui bat la chamade. Un mois après s'être vu prescrire Jasmine, elle retourne consulter sa généraliste, lui décrit cet inhabituel essoufflement, lui demande même si elle doit poursuivre la prise de sa pilule, ne percevant aucune amélioration de son acné. Réponse ? Continuer. "Et comme j'avais le rhume, elle m'a donné un pschitt pour le nez et un sirop." Les symptômes perdurent.

Le 14 décembre, Le Monde publie une double page sur les risques des pilules de troisième et quatrième générations. Une première plainte vient d'être déposée au pénal, en France, par une victime, contre le groupe pharmaceutique Bayer. La mère de Sophie, Marie-Pierre, reçoit l'alerte du Monde sur son I-Phone, puis lit l'article. "J'ai vu thrombose, AVC, ça ne m'a pas interpellée. Puis j'ai lu embolie pulmonaire. Pulmonaire, là j'ai pensé aux problèmes respiratoires de ma fille." Avertie, Sophie lit les témoignages de victimes, dont certaines évoquent des essoufflements préalables à l'embolie. Elle reconnaît ses symptômes.

"SENSATIONNALISME, DÉSINFORMATION !", BALAIE LE MÉDECIN

Retour chez sa généraliste, le 15 décembre. Qui l'ausculte, ne voit rien, lui demande de fléchir trente fois les genoux, puis de remonter, avant de la laisser seule dans la pièce. "A la dixième, raconte Sophie, je suffoquais tellement que j'ai cru que j'allais mourir. Quand elle est revenue, elle ne parvenait même plus à compter mon pouls, j'étais à plus de 180 pulsations minute." Effectivement, vous faites de la tachycardie, conclut le médecin, qui l'envoie consulter un cardiologue et faire des analyses de sang pour contrôler sa thyroïde. Analyses auxquelles un ami de la famille, médecin, contacté entre-temps par la maman, prend la salutaire initiative d'adjoindre un dosage des D-dimères, marqueurs de l'embolie pulmonaire. Leur taux se révèle explosif.

Sophie appelle le SAMU "un peu en panique". Parle de ses essoufflements, de la pilule Jasmine qu'elle prend depuis deux mois, des D-dimères... Le médecin régulateur se gausse et se fait longuement prier avant d'envoyer un véhicule. Direction les urgences du CHU de Nantes. Face à une spécialiste de médecine interne, Sophie re-raconte les essoufflements, la pilule, les D-dimères, l'article du Monde. "Sensationnalisme, désinformation !", balaie le médecin. Elle est au courant de tout cela depuis bien longtemps. Il ne faut pas prendre pour argent comptant ce que raconte la presse qui affole inutilement. Bref, "si l'on devait faire passer des angioscanners à toutes les femmes sous pilule, on n'aurait pas fini !"

"J'AI FRÔLÉ LA CATASTROPHE"

A force d'insister, et grâce à l'arrivée de son père, Sophie arrache au médecin sceptique cet examen de visualisation des vaisseaux sanguins. Pour découvrir que ses deux poumons sont plein de caillots. Embolie pulmonaire bilatérale. "Après, le médecin ne nous a plus reparlé de l'article." La pilule et l'avion sont incriminés. Deux jours d'hospitalisation, six mois de traitement anticoagulant... "J'ai frôlé la catastrophe, sait aujourd'hui la jeune fille. Je ne vais pas pour autant faire un réquisitoire contre toutes les pilules, elles sont super-importantes dans le climat rétrograde dans lequel nous vivons. Mais il est clair qu'on est mal informées sur les risques. Si la généraliste m'avait décrit les symptômes de l'embolie, j'aurais tout de suite compris ce qui m'arrivait."

Depuis ce miraculeux 17 décembre aux urgences, Sophie parle pilule avec toutes ses amies et diffuse l'information sur Facebook. "Dans mon cercle de connaissances, j'ai déjà eu vent de deux accidents." Nous avons joint sa généraliste nantaise. "Je ne suis pas sûre d'avoir à vous répondre, nous a-t-elle déclaré. Je vais contacter le conseil de l'ordre." Immédiatement après notre appel, ce médecin a tout de même pris des nouvelles de Sophie pour la première fois depuis son départ aux urgences.

Voir les commentaires

2012-12-28T09:30:00+01:00

DONNE GRIPPE A EMPORTER DISPO DE SUITE MODELE "CA DEBOITE"

Publié par Marge

Le Père Noël cette année dans sa hotte il n'avait pas que des chouettes cadeaux : il avait aussi de la grippe en virus.

Et devine qui en a reçu en cadal ? Moua et mon nezpoux, on s'est partagé les virus : un pour toua, un pour moua, un pour toua... tiens avec çuilà t'auras mal au bout des g'noux avec çuilà t'auras mal dans les deux trous de tes z 'yeux, avec çuilà t'auras mal dans la racine de tes ch'veux, et puis là çuilà y va t'pilonner tes poumons et t'ravager la moëlle du dedans de tes os, tu vas voir tu vas en suer hein ! t'as pas du être sage c't'année bien fait pour toua !

Je tiens à remercier EFFERALGAN VITAMINE C pour son effervescence dans la bataille, DOLIPRANE EN SACHET qui sait y faire avec la fièvre, et puis aussi ACETYLCYSTEINE EN POUDRE explosive qui déménage dans tes bronches et le SPRAY RESPIR' qui dégage les trous de ton nose. Tu trouveras les présentes munitions en vente libre chez ton pharmacien, le mien y s'appelle Alain, mais bon tu fais c'que tu veux !

Marge

m

Voir les commentaires

2012-12-26T14:11:00+01:00

LA MAGIE DE NOEL : LE JOUR D'APRES

Publié par Marge

Ben voilà c'est fini ! Vous l'avez bien fêté c'Noël ! z'avez bien bu, bien mangé, bien dépensé les sous qu'vous n'aviez pas, offert plein d'cadeaux, reçu plein d'cadeaux toussa toussa...

Et là, maintenant, z'avez mal au bide, z'avez la gueule de bois, l'Père Noël il est r'tourné au placard, vot'compte en banque il est à poil de chez à poil descendu en dessous du dessous du plancher autorisé;

C'est ça la magie de Noël ! ça dure 2 jours, et le 26 au matin envolée la magie !

Après on pleuuuuuure sa mère !                   Marge

pere noel humour 1

Voir les commentaires

2012-12-21T21:46:00+01:00

L'ESPRIT DE NOEL

Publié par Marge

sapinou.jpg

Il faut que je te dise mon frère, ma soeur, que parfois ma vie c'est un peu comme du caca.

Vois-tu en ce vendredi 21 de l'avant-Noël, le temps était venu de me motiver grave : - ma vieille, faut qu'tu te bouges le couscoussier. En effet, je n'avais toujours pas répandu la moindre petite once de l'esprit de Nowël dans mon humble demeure. Je sortis donc sur la terrasse de mon petit chez moi, où trônait le Roi des forêts que j'avais laissé planté là depuis deux semaines tout nu exposé au grand air à la pluie branches au vent. Il était M A G N I F I Q U E superbe et verdoyant de santé malgré son pied coupé.

- Viens ici mon beau sapinou adoré, que je te prenne dans mes bras pour te porter jusqu'à ton princier piédestal !

- Hum ! Oh !  Euuuuhhh ??? Argnfffff beurk !! Mais mais mais ! Tu sens pas l'sapin ! Mais mais oh putain ! tu tu tu pues ! Mais tu pues la pisse de chat !!!

Hé oui j'ai le seul sapin au monde qui sent M A G N I F I Q U E M E N T la pisse de chat ! 

Je remercie les deux jolis chats de mes gentils voisins, d'avoir contribué avec tant de délicatesse au parfumage de mon princier sapin de Nowël.

Marge


Voir les commentaires

2012-12-21T14:15:00+01:00

CONTE DE NOEL

Publié par Marge

Ce que je m'en vais te conter là, mon frère ma soeur, c'est un bien beau conte de Nowël qui m'est arrivé POUR DE VRAI à moi voui voui voui personnellement j'te le jure !

Nous étions en l'An 1 après mon Schmilblick N°1 qui à l'époque se nourrissait outre de tétines de biberon, de quelques purées compotes z'et soupes faites maison. Accessoirement pour bien te situer le moment du récit, nous z'étions à la veille du réveillon de Nowël, donc ça nous fait du 23 décembre environ. Telle Cendrillon, j'arborais une longue et belle chevelure dorée, mais en fait tout le monde s'en fout, parce que ça n'a aucune importance pour la suite de mon histoire.

Donc, disai-je avant d'être interrompu par moi-mëme, ce jour-là avait lieu au bourg de mon village peuplé de 650 âmes, la traditionnelle foire aux dindes, occasion s'il en était de croiser des dindes célèbres qui "descendaient" de Paris et à qui l'on offrait la plus belle dinde gagnante du concours des dindes (NON ce n'était pas le concours Miss France).

Une grande loterie était organisée avec moults cadeaux à gagner pour la populace, dont généralement le premier lot était un voyage "à l'étranger" d'une semaine tout compris pour deux personnes, le second lot une ENORME dinde, puis bien d'autres lots encore... Je descendis au bourg le pas léger dans mes moon-boots, Schmilblick N°1 emmitoufflé dans sa poussette, afin de glisser mes tickets dans l'urne prévue à cet effet.

Quand vint la nuit, le tirage des tickets eu lieu en public. Le gagnant du voyage était absent, ce chanceux inconnu devrait se manifester au plus tard le 25 décembre au soir pour ne pas perdre son lot N°1. Tirage du lot N°2 : qui c'est d'après vous qui n'a gagné la GROSSE dinde de 9 kilos? Vouivouivoui Msieurdames, c'est moi qui n'a gagné 9 kilos de dinde morte ! Mais voilà ! Cette méga-dinde était bien plus grosse que mon petit four à gaz pour deux de chez Mammouth (ancêtre de Carrefour). Pour que tu vois bien la situation, c'est un peu comme si toi qui fais du 44 escarpins, tu essayais d'entrer dans du 36 Cendrillon.

Je fis donc cadeau de ma grosse dinde lot N°2 à ma belle-mère avec qui nous passions le réveillon. Le matin de Nowël ma belle-mère retournant la maison retrouva la souche de son ticket de loterie : c'est ELLE qui avait gagné le voyage en Yougoslavie pour deux personnes. Et bien que penses-tu qu'elle a fait ma belle-mère en ce beau matin de Nowël ? Ben elle a préparé ses valises et nous on a fini la dinde...

Marge

dinde-de-noel.jpeg

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog