Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
MarGe a dit...

FETE DES MEMERES

27 Mai 2011 , Rédigé par Marge Publié dans #J'ME MARRE

Orangoutan-Jeune-1.jpgAs tu pensé à ta mère ? Oh oui ! Dimanche je lui offre un collier de bananes !

Marge

VOL RIO PARIS AF447 MAI 2009

27 Mai 2011 , Rédigé par Marge Publié dans #ACTUALITES

*** Les mots de la fin de l'équipage du vol Rio-Paris (avec Reuters)
31 mai 2009, 22h29 : Décollage de Rio. Un commandant de bord et deux copilotes sont dans le cockpit.

1er juin, 01h55 : Le commandant de bord réveille le second copilote et annonce : "Il va prendre ma place".

01h59 à 02h01 : Briefing entre le commandant et les deux copilotes. Un copilote dit : "Le petit peu de turbulence que tu viens de voir (...) on devrait trouver le même devant (...) on est dans la couche malheureusement on ne peut pas trop monter pour l'instant parce que la température diminue moins vite que prévu". Le commandant de bord quitte le poste de pilotage.

02h08 : Le premier copilote propose : "Tu peux éventuellement prendre un peu à gauche". L'avion entame un léger virage à gauche. L'avion réduit sa vitesse.

02h10mn et cinq secondes : Le pilote automatique et l'auto-poussée se désengagent. Le second copilote annonce : "J'ai les commandes". L'avion part en roulis à droite et un copilote exerce une "action" à gauche et cabre l'avion.

02h10mn et 16 secondes : "On a perdu les vitesses alors", dit le premier copilote. Une alarme de décrochage se déclenche. L'avion prend une trajectoire ascendante. Le second copilote tente de faire piquer l'avion et manœuvre alternativement de droite à gauche.

A partir de 02h10mn 50 secondes : Le premier copilote tente plusieurs fois de rappeler le commandant de bord.

02h10mn et 51 secondes : L'alarme de décrochage se déclenche. L'altitude de l'avion atteint son maximum à 38.000 pieds mais le pilote tente de cabrer l'avion.

02h11mn 40 secondes : Le commandant de bord rentre dans le poste de pilotage. Dans les secondes qui suivent, toutes les vitesses enregistrées deviennent invalides, donc ne sont pas prises en compte par les ordinateurs, et l'alarme de décrochage s'arrête. L'altitude est alors d'environ 35.000 pieds, mais la vitesse de descente est d'environ 10.000 pieds par minute.

02h12 min 02 secondes : Le copilote dit : "Je n'ai plus aucune indication". Le commandant : "On n'a aucune indication qui soit valable". Une quinzaine de secondes plus tard, le copilote tente de faire piquer l'avion. Les vitesses redeviennent valides et l'alarme de décrochage se réactive.

02h13 min 32 secondes : Le copilote dit : "On va arriver au niveau cent". Quinze secondes plus tard, des actions simultanées des deux pilotes sur les mini-manches sont enregistrées. Le copilote dit : "Vas-y, tu as les commandes".

02h14 min 28 secondes : Fin des enregistrements

Article complet à lire ICI

ATTAQUE DE VELO ANTI-NICOLAS HULOT

26 Mai 2011 , Rédigé par Marge Publié dans #RIEN QUE DES HISTOIRES

Nicolas Hulot candidat à la primaire d’Europe Ecologie-Les Verts s'est blessé en tombant de vélo. Résultat : poignet et avant-bras dans le plâtre pour les six semaines à venir. Voilà ce qui arrive quand on monte sur un vélo qui n'est pas consentant. La présumée victime (le vélo) s'est défendue en se braquant avec vigueur, envoyant au tapis l'homme mondialement connu pour avoir chevauché impunément depuis bien des années toutes les plus imprévisibles et réticentes montures de la planète. Encore une sombre vengeance probablement orchestrée par un parti politique adverse. Une enquête est ouverte sur le vélo, mais selon de nombreux témoignages recueillis parmi la population modeste des cycles à pédales et à moteur, le vélo est semble-t-il irréprochable...

hulot-b.jpg

Marge envoyée spéciale pour la chaine vélocipède

COMMENT PECHER A PIED SUR L'ILE DE RE ? PECHE A PIED SUR L'ILE DE RE...

26 Mai 2011 , Rédigé par Marge Publié dans #VACANCES

Cette question récurrente sur le net revient telle la marée et peut s'échouer sur mon blog. Vous tombez bien ! Je suis sans me vanter, une spécialiste de la pêche à pied.

Je pense que si vous posez cette question, vous avez de fortes chances d'être un "continental" qui ne sait se servir de ses pieds que pour les mettre dans le plat des îliens.

Donc voici ma réponse : tout d'abord, prenez un véhicule quel qu'il soit, afin de vous rendre sur l'île de Ré. Une fois parvenu à destination, vérifiez bien que vous n'avez pas oublié de vous munir de vos deux pieds qui doivent être en parfait état de marche. Démarrez de la plage point de départ de votre lieu de pêche, positionnez vous face à l'océan, prenez vos deux pieds, mettez un pied devant l'autre et recommencez. C'est sans aucun doute la meilleure façon de pêcher à pied !

Amis pêcheurs veuillez recevoir mon pied de nez.

Marge à piedpeche2

AH LES FEMMES !

23 Mai 2011 , Rédigé par Marge Publié dans #J'ME MARRE

mariage-kate-middleton-royal.png

(Envoyé par Fabienne)

Merci Fabienne !

Marge

1 2 3 4 > >>