Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #cinema catégorie

2013-06-10T19:12:00+02:00

ARTUS DE PENGUERN

Publié par Marge

artus-de-penguern.jpg

Acteur et réalisateur Français, Artus de Penguern

a quitté l'humanité le 15 Mai 2013 à l'âge de 56 ans

des suites d'un AVC.    

(Extrait article le Monde) Comédien et réalisateur, Artus de Penguern est mort brutalement mardi 14 mai à son domicile parisien d'un accident vasculaire cérébral (AVC). Il avait 56 ans. "Artus était la malice, la gentillesse et la simplicité réunies", a écrit en son hommage la société civile des Auteurs Réalisateurs Producteurs (ARP) dont Artus de Penguern était membre aux côtés de nombreux réalisateurs français de renom. L'air faussement ahuri, le regard vif et un sourire d'une douceur attachante, Artus était le prince de l'humour noir et le roi de la finesse d'esprit. Souvent en colère et stressé contre la bêtise humaine, il était le seul à pouvoir proférer sans jamais être vulgaire une bordée de jurons qu'il transformait en poésie ironique.LE BURLESQUE ET L'ABSURDE Mais, pour beaucoup, il restera Hipolito dans Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet où il interprète cet écrivain raté qui, accoudé au zinc des "Deux moulins", explique, sans convaincre, que "la vie n'est que l'interminable répétition d'une représentation qui n'aura jamais lieu". Auteur de textes grinçants qu'il voulait lui-même mettre en scène, Artus de Penguern a réalisé ses propres films dont plusieurs courts-métrages comme Le homard en 1995 où l'absurde rivalise avec le burlesque. Il confiait d'ailleurs préférer le métier de scénariste à celui d'acteur. En 2000, il réalise son premier long métrage, Grégoire Moulin contre l'humanité, dans lequel il joue le rôle d'un orphelin malchanceux né un vendredi 13, et en 2012, après des années de galère pour trouver un financement, il réalise La clinique de l'amour, un film que Billy Wilder et Mel Brooks auraient sans doute apprécié. Lire l'article complet ICI

Voir les commentaires

2012-04-09T08:33:00+02:00

SUR LA PISTE DU MARSUPILAMI HOUBA HOUBA

Publié par Marge

Je l'ai vu je l'ai vu le Marsupilami Il n'existe !

J'ai adoré ce film Chabatique a pleurer de rire

Hier j'avais dix ans en le regardant

Excellent, fait du bien au moral, dérouille les zygomatiques

déride les vieux ronchons.

Avec un Lambert Wilson fabuleusement sexy drôle et envoutant

en Céline Dion

Ce film est à voir en famille

J'ai adoré aussi le petit dessin animé contenu dans le film

le perroquet Kiki, la gueule de Chabat tasérisé un Djamel Debbouze

plus malicieux que jamais et les jolis Marsupilamis parfaitement réussis

trop mignons qu'on voudrait qui n'existent !

Il ne faut pas rater le générique de fin à regarder jusqu'au bout.

Marge houba houba 

Voir les commentaires

2012-03-26T08:28:00+02:00

LES ASILES DE CONS

Publié par Marge

tais-toi.jpg

Extrait d'un savoureux dialogue entre le Directeur de prison et André Dussolier le psychiatre, dans le film Tais-toi de Jacques Véber :

Médecin : Désolé je ne peux pas le prendre.
Directeur de la prison : Oh non me dites pas ça !
Médecin : Je l'ai bien examiné il est pas fou ! C'est un petit mental qui a l'incapacité totale à s'extraire du présent
Directeur de la prison : Parlez clairement docteur
Médecin : D'accord en clair il est incroyablement con !
Le directeur de la prison : Docteur il faut me débarrasser de lui je suis sûr qu'il serait mieux à l'asile.
Médecin : C'est un asile de fous pas un asile de cons ! Faudrait construire des asiles de cons mais vous imaginez un peu la taille des bâtiments !


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog